Réserver
en ligne
Recherche
Octobre 2018
photo

Saison 18-19

65 propositions

photo

Mise à feu !

Samedi 6 octobre

Réjouissances pour tous ! Surprises et rencontres insolites ! Les journées Portes Ouvertes de La Criée se réinventent chaque saison pour vous offrir un moment de découverte inoubliable du Théâtre et de ses artistes.

photo

Théo Mercier

6 octobre > 17 novembre

Artiste plasticien surdoué et étonnant, Théo Mercier passe de l’espace d'exposition lumineux au plateau obscur du théâtre avec bonheur et invention. Il s’empare ici de La Criée avec deux spectacles et une exposition dans le Nouveau Hall du théâtre.

photo

La Fille du collectionneur

6 > 7 octobre

Un assemblage poétique et dynamique, une rencontre étonnante et excentrique construite dans une grande complicité entre théâtre, danse, musique et arts plastiques, par un des artistes les plus doués de sa génération.

photo

Affordable solution for better living

9 > 10 octobre

Un plasticien et un chorégraphe associés dans une performance aux formes nouvelles, confrontent un objet familier du quotidien, standardisé et inanimé, au corps puissant d’un danseur.

photo

Hippocampe Fou

11 octobre

Hippocampe Fou, c’est le nom de celui qui agite le monde du rap français depuis maintenant plus d'une décennie avec à son actif trois albums solo en forme d’invitation au voyage à travers eau, air, terre. Issu d’une famille de musiciens classiques et latinoaméricains, cet amoureux des images et des mots, propose un rap au style unique, souvent doux et décalé, toujours poétique et plein d'humour, spirituel.

photo

Pop Philo

12 > 13 octobre

Créée en 2009 par Jacques Serrano, la Semaine de la Pop Philosophie est la première manifestation intellectuelle en France par son originalité et la qualité de ses invités. Cette année, c’est le thème de l’indifférence qui sera au programme, avec le concours de prestigieuses institutions qui s'engagent dans la promotion de la pensée contemporaine et le débat d'idées.

photo

Vincent Beer-Demander

15 octobre

Est-il personnage plus connu et plus mystérieux qu’Antonio Vivaldi ? Vitalité rythmique, mélodies ensorcelantes, sa musique ne ressemble à rien qui fût publié auparavant. Elle a désormais traversé les siècles et les continents ! Vincent Beer-Demander, que le public de La Criée retrouvera avec plaisir, rend hommage au pionnier du concerto pour soliste.

photo

Souffle

Texte et mise en scène Tiago Rodrigues

17 > 20 octobre - Grand Théâtre

Une des plus belles et des plus émouvantes déclarations d’amour faite au théâtre, imaginée et mise en scène par Tiago Rodrigues, talentueux metteur en scène portugais acclamé au Festival d’Avignon 2017.

photo

Les Fourberies de Scapin

24 > 28 octobre

La plus italienne des comédies de Molière, mise en scène par Denis Podalydès et interprétée par ceux qui font aujourd’hui vivre « sa » Maison, la Comédie-Française, dans un bel équilibre entre tradition et modernité.

photo

En Ribambelle !

Les arts de la marionnette et de l’objet pour tous ! Un festival malicieux autour des vacances de la Toussaint.

photo

Ombre

26 > 28 octobre et 6 > 7 novembre

Et si La Divine comédie de Dante exprimait aussi les peurs profondes de l’enfant qui est en chacun de nous ? Avec humour et tendresse, Ombre s’inspire librement de l’un des mythes de la tradition littéraire occidentale pour le plus grand bonheur de tous.

Novembre 2018
photo

Marie-Nicole Lemieux

5 novembre

Que Marie-Nicole Lemieux brille aujourd’hui au firmament du chant mondial est une évidence. L’ampleur de sa voix, sa ligne magnifiquement tenue et son sens des nuances et du théâtre lui permettent de triompher dans les répertoires les plus divers. Une récitaliste d’exception !

photo

Les Idoles

8 > 10 novembre

Un hommage à des créateurs infiniment admirés, des maîtres à penser, à jouer, à aimer. Un hommage mais pas seulement : un spectacle d’abord. Qui dit l’amour, la mort et ces destins semblables, tous marqués de l’implacable acronyme : sida.

photo

Wonderland

9 > 13 novembre

Alice au Pays des Merveilles, quelle formidable incitation à la créativité ! Dans Wonderland, texte, dessins, collages et musique libèrent l’imagination. Alice devient dadaïste !

photo

L’Orchestre Jérusalem Orient-Occident

13 novembre

L’Orchestre Jérusalem développe un langage musical qui porte au plus haut les valeurs du métissage et du dialogue interculturel. Au croisement de l'harmonica et de la mandoline, du violon et de la derbouka, les standards immortels de la chanson française seront relus dans une performance inédite.

photo

Rencontres d'Averroès

15 > 18 novembre

Méditerranée des femmes et des hommes, quelles relations entre les sexes, d’hier à demain ? C’est à cette question sensible que les Rencontres d’Averroès tenteront de répondre, interrogeant le temps long de l’Histoire et des cultures méditerranéennes jusqu’à notre monde contemporain.

photo

Richard Peduzzi

20 novembre > 30 décembre

Cet immense artiste de la scène qui a marqué l’art scénographique de notre époque présente dans cette exposition les prémisses de son oeuvre, maquettes, dessins, peintures, textes…

photo

Ceux qui m'aiment...

20 novembre

Si Pascal Greggory a le désir fort de dire les textes de Patrice Chéreau, grand homme de théâtre et réalisateur, c’est d’abord parce qu’ils sont engagés, essentiels et d’une grande beauté littéraire. Lettres, réflexions théâtrales et cinématographiques, une lecture intime et universelle pour une parole sincère, loin de tout hommage.

photo

J’ai trop peur

22 > 23 novembre

Parabole sur la sortie de l’enfance, la pièce de David Lescot J’ai trop peur raconte trois âges de cette lente et inévitable transition et met en mots les représentations tour à tour humoristiques et poétiques de chacun. Un petit bijou à découvrir en famille !

photo

La Folle Criée

24 > 25 novembre

Les musiciens sont-ils les premiers Grands Voyageurs ? René Martin nous propose cette saison de découvrir la richesse du passage des frontières et son influence sur l'inspiration musicale. La promesse d'un festival magnifique !

photo

Vadim Sher

28 novembre > 2 décembre

Trois grands moments du cinéma russe où l’expressivité des films côtoie l’audace et la fantaisie des compositions de Vadim Sher et de ses partenaires. Gaîté et mélancolie mêlées, les interprètes nous invitent à voyager dans un univers où tout respire et prend vie. Cinéma et musique !

photo

La Fuite !

29 novembre > 13 décembre

Créée en octobre 2017, cent ans après la révolution d’octobre, largement saluée par la critique et superbement plébiscitée par le public lors de sa récente tournée, La Fuite ! revient à La Criée dans la mise en scène chantante et virevoltante de Macha Makeïeff, avec son décor éblouissant et fantomatique et une troupe d’acteurs magnifiques, drôles et bouleversants !

Décembre 2018
photo

Mamiwata

5 > 7 décembre

Mamiwata, première pièce écrite par Astrid Bayiha, met en scène le mythe africain de la sirène dans un huis-clos à la fois réel et fantastique. Un spectacle choral, qui touche ce qui fonde en nous l’humain, le fragile et le sacré.

photo

Inuk

9 décembre

Dominique Rousseau et sa contrebasse donnent corps et voix aux contes et aux sagesses des peuples de l’Arctique. Des histoires atypiques, cocasses et profondes, qui nous plongent dans un imaginaire lointain.

photo

Le Grand Entretien de Denis Podalydès

10 décembre

Entre capsules vidéo, lectures, interviews et invités surprises, cette soirée invitera aux confidences de Denis Podalydès, artiste sensible, touchant, lunaire ou naïf qui incarne aussi la réussite d’un acteur dans ses choix de rôles autant que dans ses compositions.
photo

Le Triomphe de l’amour

11 > 15 décembre au Théâtre du Gymnase

Une tragi-comédie bouleversante, chef d’oeuvre d’éloquence, qui parle d’amour et de politique entre manipulations, mensonges, travestissements, intrigues multiples et coups de théâtre. Après Les Fourberies de Scapin à La Criée, le second rendez-vous de la saison avec Denis Podalydès au Théâtre du Gymnase cette fois.

photo

Tempête !

16 > 19 décembre

Irina Brook fait de l’ultime pièce du Maître une fantaisie avec mandolines où le mage Prospero coiffe la toque du chef de cuisine. Délectable extravagance. Et Forza Shakespeare !

photo

La ballata di Johnny e Gill

19 > 21 décembre

Auteur d’une douzaine de pièces jouées à Berlin, Londres, Oslo, Amsterdam ou encore Barcelone, Fausto Paravidino est au centre de la nouvelle génération de dramaturges européens. Avec ses complices, il rêve dans ce spectacle à un langage théâtral universel qui abolirait la barrière des langues. Vivifiant !

photo

Scala

27 > 30 décembre

Ses recherches sur la gravité et la suspension ont révolutionné le cirque. Avec Scala, Yoann Bourgeois assume : son art est dramatique ! Il livre une pièce radicale autour de « l’homme catastrophe ». Du grand cirque ré-inventé !

Janvier 2019
photo

Hervé Lassïnce

8 janvier > 5 février

Acteur de théâtre et de cinéma, Hervé Lassïnce a ressenti le besoin d’exprimer par l’image une autre réalité. Vie privée, clubs, fêtes nocturnes parisiennes, l’artiste capte l’intensité des émotions et des sentiments, l’intimité sublimée par la nuit.

photo

Trissotin ou Les Femmes Savantes

8 > 20 janvier

Créé en 2015, Trissotin ou Les Femmes Savantes, a réuni plus de 90 000 spectateurs et donné plus de 120 représentations, rencontrant partout un grand succès public et critique. Le spectacle en tournée en Chine en mars 2018, à l’invitation de l’Institut Français de Chine, a été ovationné à Guangzhou, Shanghai, Beijing et Tianjin !

photo

La Mexicaine est déjà descendue

18 > 24 janvier

Un jeune dandy séducteur pris entre sa mère, sa soeur et l’invitée surprise. Une écriture décapante, un mélange de théâtre, de danse et plus encore. Et une question : être un homme aujourd’hui, est-ce être libre ?

photo

Névrotik Hôtel

23 > 26 janvier

Voilà un acteur capable, avec la même jubilation, de jouer Tartuffe et Tante Geneviève, Racine et une diva emperlousée, voix de tête et poitrine en obus. Michel Fau, comédien virtuose, nous livre ici sa dernière folie de théâtre et d’acteur.

photo

Caroline Sageman & Sarah Jegou-Sageman

28 janvier

La brillante et rebelle Caroline Sageman, virtuose du clavier romantique, revient à La Criée pour notre plus grand plaisir, interpréter avec sa nièce Sarah Jegou-Sageman trois oeuvres majeures du répertoire violonistique.

photo

Wade in the Water

29 > 31 janvier

Un homme peut-il échapper à son destin, un corps à la loi de la pesanteur ? La compagnie 14:20, pionnière de la magie nouvelle, lie son art à la danse et au théâtre, dans un voyage tout à fait étonnant.

photo

La Chanson

31 janvier

Après le succès de Dans le nom et France-fantôme, Tiphaine Raffier, artiste audacieuse associée à La Criée, revient avec un moyen métrage adapté de sa première pièce : La Chanson, sélectionné par La Quinzaine des Réalisateurs à Cannes.

Février 2019
photo

Les premiers adieux de Miss Knife

2 février

Le directeur du Festival d’Avignon monte à nouveau sur les planches, pour chanter Miss Knife, en fureur, grandeur et déchirements, à la croisée de Jacques Brel et Marlene Dietrich. Glamour et cabaret !

photo

Reflets dans un oeil d’homme

2 > 6 février

Les arts du cirque, face à l’amour ! Deux hommes et une femme, beaux comme des sculptures, portés par le désir. Réflexif et poétique, l’acte acrobatique devient sensuel, graphique, intime.

photo

GRANDE —

6 > 9 février

Le duo Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel déballe à La Criée un lumineux cirque conjugal proposé à l’imaginaire du public. GRANDE — est un époustouflant mélange d’inventivité permanente, de poésie du quotidien et d’exploits scéniques.

 

photo

Hans Silvester

8 février > 24 mars

Aux confins de l’Ethiopie, Hans Silvester a photographié pendant six ans des tribus où hommes, femmes, enfants, vieillards sont les génies de l’art contemporain. Stupéfiant !

photo

Épouse-moi

26 février > 9 mars

Après La Gentillesse en 2016, Christelle Harbonn poursuit son exploration du thème qui lui est cher : le désir et ses diverses transgressions. Épouse-moi révèle différentes facettes de ce lieu si particulier de nos êtres et de nos projections, l'univers subtil d'une artiste singulière.

photo

Saison Sèche

28 février > 2 mars

Grande plasticienne de la scène, connue et aimée du public de La Criée, Phia Ménard pointe les excès d’un sexisme quotidien et d’un patriarcat toujours à déconstruire. Elle convie ici à un spectacle radical, qu’elle envisage comme un acte rituel, poétique et conjuratoire. Puissant, coloré, incontournable !

 

Mars 2019
photo

Katia & Marielle Labèque

4 mars

Katia et Marielle Labèque, l’un des duos de piano les plus plébiscités de la planète offrent à La Criée un concert à travers plus d’un siècle de musique, faisant trait d’union entre Europe et États-Unis.

photo

Les Festes Vénitiennes

9 mars

En 1710, André Campra imagine une musique sensuelle, hédoniste, enivrante et entraînante, au-delà de sa perfection formelle, et crée un nouveau genre : l’opéra ballet, dont Les Festes Vénitiennes deviennent une référence, un « Hymne à la liberté de divertir ».

photo

Un instant

13 > 16 mars

Après Hugo et Les Misérables, Dostoïevski et Les Frères Karamazov, Rabelais et les Paroles Gelées et bientôt Pouchkine, Jean Bellorini met en scène subtilement une des plus belles langues de notre littérature. Un pur régal de Théâtre.

photo

Mange tes ronces !

14 > 16 mars

Mamie Ronce vit avec Moquette, son basset « qui déteste les enfants ». Chaque matin, elle regarde son feuilleton préféré puis s’en va faucher son jardin. Envoyé prendre un bol d’air chez sa grand-mère, Léopold doit débroussailler les fourrés grouillants de ronces. Il entend ricaner... et se pique !

photo

Le compagnon

19 mars

Le compagnon est l’un des plus beaux contes merveilleux norvégien. Il s’impose par l’originalité de sa structure en tiroirs, un suspense glacial et magique au coeur de l’imaginaire nordique.

photo

La Criée Tout Court

21 > 26 mars

Le rendez-vous du Festival international de Clermont-Ferrand et du Festival international du Film d’Aubagne… à Marseille ! Sélection sur-mesure et pépites cinématographiques du court qui n’a rien à envier au long par son exigence et son inventivité.

photo

Disparition / Kindertotenlieder

21 > 23 mars

Dans Disparition, une quinzaine de danseurs recherchent les traces de l’enfance et de la naïveté dans leur propre corps. Que pouvons-nous apprendre du regard que les plus jeunes portent sur le monde ?

photo

Venise ! STEREOPTIK

28 mars > 25 avril

L’exposition présente une série d’oeuvres originales et technologiques de la Compagnie STÉRÉOPTIK. Avec leur « galipettoscope », redécouvrez la célèbre Place Saint-Marc et le maudit Palazzo Dario à Venise. Admirez les magnifiques robes de papier conçues par Isabelle de Borchgrave. Étonnant plaisir vénitien...

photo

Dark Circus

28 > 31 mars

Le Dark Circus de STEREOPTIK plante son chapiteau à La Criée pour la seconde fois. Sur un texte de Pef, il invite à la découverte d’un univers graphique fait d’humour et d’alchimie visuelle et foraine. De fascinants tableaux noir et blanc se dessinent sous nos yeux !

photo

Thyeste

28 > 30 mars

Grand texte de la tragédie romaine antique, texte noir, fascinant de cruauté, dont Thomas Jolly offre à la Cour d'Honneur au Festival d’Avignon 2018 une version hantée par l’idée de monstruosité.

Avril 2019
photo

Congés payés

3 > 6 avril

Précédent opus de la compagnie, Congés payés redonne vie aux souvenirs noirs et blancs d’une époque pourtant pas si lointaine. Un spectacle entre tendresse et humour, toujours conduit par le duo d’artistes bricoleurs multi-talents.

photo

Gravité

3 > 6 avril

La gravitation est un sujet sur mesure pour Angelin Preljocaj ! Depuis toujours, les corps, leurs trajectoires et leur attraction sont au coeur de ses élégances. Angelin Preljocaj lance ici un nouveau défi à sa propre danse, au gré de notre système planétaire.

photo

Venise Pics, Venise Speaks

24 avril

Prendre Venise pour partition : les berceuses de l’eau, le dialogue en contrepoint des cloches, les cris des marchés et les chants de la nuit… Ce Sextet de jeunes jazzmen porté par le Département jazz et musique improvisées du CNSM interprète ici des compositions originales. Une invitation au voyage !

photo

SAIGON

25 > 27 avril

Un passionnant et bouleversant voyage dans l’histoire croisée du Vietnam et de la France, raconté au plus près de ceux qui ont vécu, et vivent encore, l’oubli impossible d’un exil forcé. Un grand événement du Festival d’Avignon 2017.

photo

Il pleut des coquelicots

27 avril

Avec Il pleut des coquelicots Aurélie Loiseau offre une variation espiègle et contemporaine du célèbre conte traditionnel Le petit chaperon rouge, inspirée de la version donnée par Italo Calvino dans ses contes populaires italiens.

photo

Christophe Loiseau

29 avril > 18 mai

En 2015, l’Établissement pénitentiaire d’Arles a souhaité proposer aux prisonniers un atelier autour de la photographie. Partant d’entretiens avec des détenus, Christophe Loiseau a mis en scène des « histoires-portraits » d’une puissance esthétique troublante.

photo

Katia Skanavi

29 avril

Après s’être aventurée dans les répertoires de Tchaïkovski, Rachmaninov, Beethoven, Schumann, Liszt, Saint-Saëns, Katia Skanavi retrouve « son » Chopin et choisit l’une des œuvres les plus connues du compositeur romantique qu’elle interprète avec puissance et subtilité !

Mai 2019
photo

Écrire Carmen

3 mai

Une bohémienne incandescente, un brigadier fou d’amour, un torero séducteur… Carmen, bien sûr. Mais sous la flamboyance de la musique, connait-on vraiment Carmen ? Et si le trio amoureux n’était pas celui que l’on croit ?

photo

La conférence des oiseaux

11 mai

Œuvre phare de la poésie persane et de la sagesse soufie, La conférence des oiseaux trouve dans la mise en scène de Lilo Baur un souffle poétique et musical en même temps qu’une vibrante incarnation.

photo

Monday Night in Marseille

13 mai

Six styles différents et complémentaires, six musiciens au talent hors pair pour célébrer cet instrument qu’on surnomme la « six cordes » : un concert qui rend hommage aux mille et une émotions de la guitare.

photo

Utopie & Abolition

15 > 18 mai

Il avait été établi que la peine de mort n’était pas dissuasive. Comment penser que la prison le serait ? Ne doit-on pas réfléchir à une nouvelle abolition ? Des philosophes, des penseurs, de grandes compétences se confronteront au public de La Criée et questionneront cette utopie.

photo

La Dame aux camélias

17 > 18 mai

Succès européen à partir de son adaptation à la scène en 1852, La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils a figé pour la postérité dans une figure de femme le mythe de la beauté tragique. Arthur Nauzyciel en réactualise toute la part scandaleuse.

photo

Onéguine

21 > 25 mai

Eugène Onéguine (1832), roman en vers de Pouchkine, ou la quintessence de l’âme russe. Jean Bellorini invente un dispositif de lumière qui procure à chaque spectateur la sensation d’être seul avec ce texte sublime de la littérature russe.

photo

Jing Ke, Assassin

23 > 25 mai

Dans Jing Ke, Assassin, l'auteur Mo Yan, prix Nobel de littérature en 2012, et le grand metteur en scène et directeur de théâtre Ren Ming ressuscitent sur scène l’époque des Royaumes combattants et racontent le destin du plus célèbre assassin de Chine.

photo

Marion Gronier

23 mai > 22 juin

Avec la photographie, Marion Gronier capte les moments fragiles de la métamorphose des acteurs. Le mystère des visages avant la représentation, dans l’attente infinie, le temps suspendu.

photo

Oh les beaux jours !

30 mai > 2 juin

Pour sa troisième édition, le festival Oh les beaux jours ! réunit plus de 100 auteurs et artistes à La Criée et ailleurs et nous invite à découvrir les livres et la littérature autrement. Prenez place !

Juin 2019
photo

Les Démons

5 > 7 juin

Après Le Capital et son singe d’après Marx, ou la Révolution française dans Notre terreur, Sylvain Creuzevault attaque Les Démons de Dostoïevski, un roman qu’Albert Camus considérait en son temps comme « une oeuvre au dessus de toutes les autres ».

photo

Au cœur

13 > 15 juin

L’enfance, souffle de vie, souffle de l’art. Entre vibrante légèreté et gravité absolue, Au cœur est un bouleversant ouvrage chorégraphique où, grâce à la complicité de jeunes réfugiés, résonnent en scène l’enfance et sa force de vie.