Réserver
en ligne
Recherche

Découvrez la saison 19/20 ! Réservez vos places à l'unité ici ! Abonnez-vous en cliquant ici ! 

Fermer

De Molière
Mise en scène, décor & costumes Macha Makeïeff

Créé en 2015, Trissotin ou Les Femmes Savantes, a réuni plus de 100 000 spectateurs et donné plus de 120 représentations, rencontrant partout un grand succès public et critique. Le spectacle a été acclamé en Chine en mars 2018 lors de sa tournée à l’invitation de l’Institut Français.

Grande comédie de moeurs sur l’émancipation des femmes, Trissotin est à la fois une critique sociale intense et la photographie d’un désastre familial. Parce qu’un parasite s’y est introduit, la maison Chrysale est au bord de l’implosion !

Folie d’une mère toute-puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse, violence inouïe des discours misogynes conçus comme autant de programmes pour les femmes et désarroi des hommes. Macha Makeïeff, dans cette relecture inédite de ce chef-d’oeuvre, transpose judicieusement la pièce dans les années 70 et fait entendre avec force et malice la férocité et la drôlerie inégalée du texte de Molière.

+++

Avec Marie-Armelle Deguy, Karyll Elgrichi, Caroline Espargilière, Arthur Deschamps, Philippe Fenwick, Vanessa Fonte, Arthur Igual, Valentin Johner, Jeanne-Marie Levy, Ivan Ludlow, Louise Rebillaud, Geoffroy Rondeau, Anna Steiger, Pascal Ternisien, Vincent Winterhalter

Lumières Jean Bellorini assisté d’Olivier Tisseyre Son Xavier Jacquot Coiffures et maquillage Cécile Kretschmar assistée de Judith Scotto Arrangements musicaux Macha Makeïeff et Jean Bellorini Assistants à la mise en scène Gaëlle Hermant et Camille de la Guillonnière Assistante à la scénographie et accessoires Margot Clavières Construction d’accessoires Patrice Ynesta Assistante aux costumes Claudine Crauland Régisseur Général André Neri Iconographe Guillaume Cassar Diction Valérie Bezançon Fabrication du décor Atelier Mekane Stagiaires (Pavillon Bosio) Amandine Maillot et Sinem Bostanci

Dans la presse

«Avec ce "Trissotin ou Les Femmes savantes", la directrice du Théâtre de la Criée, à Marseille, offre un spectacle totalement réussi, dont le succès ne se dément pas depuis sa création en 2015. Le talent visuel et plastique de Macha Makeïeff est ici particulièrement éclatant, de même que son sens du burlesque, mais ils s'accompagnent d'une lecture de la pièce on ne peut plus fine et pertinente. Ce qui est beau ici, c'est la manière dont le talent formel de Macha Makeïeff et son propos se nouent indissolublement. À ce théâtre-là, qui requiert une précision du corps comme du maniement de l'alexandrin moliérien, il faut des interprètes hors pair. Ils le sont, les premiers rôles en tête.»
Fabienne Darge, Le Monde, janvier 2019

« Un Molière féroce baigné de pop culture […] Rarement une mise en scène aura permis de mettre ainsi en relief tous les aspects d'un texte, superbe, profond et d'une férocité extrême. Et celle de Macha Makeïeff est d'une précision telle qu'elle nous montre chacun dans ce qu'il a de sensible et de névrotique, de touchant et d'insupportable. » 
Olga Bibiloni, La Provence, décembre 2015

«C'est intelligent et réussi. On découvre ainsi la pièce dans ses pulsions de vie secrètes bien au-delà du machisme présumé de Molière. Et c'est épatant.»
Fabienne Pascaud, Télérama, novembre 2015

«Un pur régal qui se savoure d'un bout à l'autre de la pièce où se joue tambour battant l'antique bras de fer entre nature et culture, la guerre des sexes et la lutte acharnée des femmes.»
Fabienne Arvers, Les Inrocks décembre 2015

«Macha Makeïeff dépoussière la pièce de Molière avec une adaptation burlesque et féministe.»
Clémentine Gallot, Libération, novembre 2015

«La Directrice de La Criée à Marseille conserve le côté acide de la comédie, mais dissout son côté misogyne en plaçant les deux sexes sur le même pied d'hystérie et d'angoisse. La distribution est sans fausse note. Chacun joue avec la même intensité la carte de la farce et de la cruauté – hommes et femmes au bord de la crise de nerf, à force de vouloir tout contrôler.»
Philippe Chevalley, Les Echos, novembre 2015

 «Macha Makeïeff ose le passage du Grand Siècle aux années 70, et cette transposition judicieuse fait formidablement écho à la fois à la folie d'émancipation des "femmes savantes" et au désir de liberté des jeunes générations fuyant le diktat parentaux.»
Agnès Santi, La Terrasse, novembre 2015

+++

Production La Criée - Théâtre National de Marseille

Spectacle créé aux Nuits de Fourvière à Lyon
en juin 2015

En tournée

10 avril > 10 mai à La Scala, Paris
En savoir +

Téléchargement

+ dossier de production (fr)
+ dossier de production (en)
+ dossier de presse
+ revue de presse

trissotin-vignette2

trissotin-vignette1
Crédit photos LoLL WILlEMS

Conditions techniques
Noir indispensable
Plateau : 14 x 14 m
Hauteur : 10 m
Montage à J-2
Pré-implantation lumières
++ 21 personnes en tournée