Réserver
en ligne
Recherche
Retour à la liste des spectacles

Un instant

  • D’après Marcel Proust
  • Mise en scène, lumière, scénographie Jean Bellorini

« Car aux troubles de la mémoire, sont liées les intermittences du coeur » écrit Marcel Proust.

Après Hugo et Les Misérables, Dostoïevski et Les Frères Karamazov, Rabelais et les Paroles Gelées et bientôt Pouchkine, Jean Bellorini met en scène subtilement une des plus belles langues de notre littérature. Un pur régal de Théâtre.

Des quelques trois mille pages qui composent À la recherche du temps perdu, écrites entre 1906 et 1922, portées par un style incomparable, Jean Bellorini et Camille de La Guillonnière conservent les passages de l’enfance fragile de l’auteur auprès de sa mère, et la relation tendre et profonde avec sa grand-mère, jusqu’à la mort de celle-ci. Lorsqu’il décrit cet instant, Proust, traversé par un bouleversement douloureux de l’âme, procède à une analyse fine des mécanismes du deuil, de la distorsion temporelle entre le choc et sa conscientisation. Délicatesse et profondeur du jeu des comédiens dans ce spectacle de littérature et de lumière.

Coproduction La Criée Création au Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis novembre 2018

D’après À la recherche du temps perdu de Marcel Proust Mise en scène, lumière, scénographie Jean Bellorini Adaptation Jean Bellorini, Camille de La Guillonnière Costumes & accessoires Macha Makeïeff Création sonore Sébastien Trouvé

Avec Hélène Patarot, Camille de La Guillonnière et un musicien

Production Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis /Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, TKM Théâtre Kléber-Méleau - Renens, Théâtre de Caen, LaCriée - Théâtre national de Marseille