Réserver
en ligne
Recherche

La Folle Criée Offre 4 concerts pour 30 € ! Découvrez le programme  I Réservez vos billets en ligne ou par tél. 04 91 54 70 54

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Jonas Vitaud, Quatuor Psophos & Hélène Desaint

PROGRAMME

Beethoven Sonate n°9 en mi majeur opus 14 n°1, transcription pour quatuor à cordes (12’)
Beethoven
Concerto pour piano et orchestre n°4 en sol majeur opus 58, transcription pour quintette avec piano (32’)

 

Quatuor Psophos - Quatuor à cordes

Éric Lacrouts violon, Bleuenn Le Maître violon, Cécile Grassi alto, Guillaume Martigné violoncelle

Formé en 1997 au CNSMD de Lyon, le Quatuor Psophos s'est perfectionné auprès du Quatuor Ysaÿe et du grand quartettiste Walter Levin à Bâle, ainsi qu'en master classes au sein de ProQuartet. Premier Grand Prix du Concours International de quatuor à cordes de Bordeaux en 2001, il est aujourd'hui l'invité de prestigieuses scènes - Concertgebouw d’Amsterdam, Wigmore Hall de Londres, La Folle Journée, Prom’s de Londres... - et effectue de fréquentes tournées en Europe, en Asie, en Afrique, aux États-Unis et au Moyen-Orient. Partageant la scène avec des personnalités telles que Cédric Tiberghien, Emmanuelle Bertrand, Vladimir Mendelssohn, Renaud et Gauthier Capuçon, Nicholas Angelich, Bertrand Chamayou et Nemanja Radulovic, il se montre curieux de nouvelles rencontres avec des danseurs, comédiens ou metteurs en scène. Sa rencontre avec Jean-Marie Machado et Dave Liebman a ainsi donné naissance à la création du spectacle Media Luz, qui a entraîné les musiciens du quatuor sur le territoire du jazz, et à celle d'un nouveau spectacle féérique issu du projet Constellations, qui a emmené le public, grâce à Francis Guerrier et à ses magnifiques créations, dans un ballet lumineux propice au rêve, en miroir des constellations sonores de la musique française. Premier quatuor français sélectionné par la prestigieuse « New Generation Artists » de la BBC de Londres, nommé aux Victoires de la Musique 2005, l'ensemble a enregistré de nombreux disques qui ont tous été récompensés par la critique musicale, avec notamment un « Choc » du Monde de la musique et un 5 de Diapason pour les quatuors de Maurice Ohana. Paru chez Klarthe, l’album Constellations a été acclamé par la critique, et l’enregistrement d’une intégrale des quatuors et quintettes de Mendelssohn est prévu pour 2019. Décrit par le Times comme « l’une des meilleures formations d’Europe », le Quatuor Psophos est assurément un nom-phare du paysage musical européen.

Jonas Vitaud piano

Élève de Brigitte Engerer, Jean Koerner et Christian Ivaldi, Jonas Vitaud obtient au CNSMD de Paris quatre Premiers Prix en piano, musique de chambre, accompagnement et harmonie. Lauréat d’importants concours internationaux - Lyon, ARD de Munich, Trieste, Concours Beethoven de Vienne -, il est aujourd’hui l’invité de festivals tels que La Roque d'Anthéron, Piano aux Jacobins, La Folle Journée ou le French May de Hong Kong. Applaudi dans toute l’Europe, il se produit aussi en Turquie, Russie, Chine, Japon et aux États-Unis. Accompagnant de grands orchestres - Capitole de Toulouse, Orchestre des Pays de Savoie, Orchestre de la Radio de Munich, Orchestre Symphonique de la Radio de Prague... -, il n’en accorde pas moins une place de choix à la musique de chambre, partageant la scène avec la soprano Karine Deshayes, les violoncellistes Victor Julien-Laferrière et Christian-Pierre La Marca, l’altiste Adrien La Marca, le pianiste Adam Laloum, le clarinettiste Raphaël Sévère, la violoniste Mi-Sa Yang et le Quatuor Zaïde. Passionné par les musiques actuelles, Jonas Vitaud a travaillé avec des maîtres de la création - Henri Dutilleux, Thierry Escaich, György Kurtag, Philippe Hersant ou Yann Robin - et ces rencontres, notamment au festival de Musiques sur Ciel, ont été une formidable occasion de développer son imaginaire musical. Son premier disque solo dédié à Brahms et paru chez Orchid Classics a été largement récompensé ; deux nouveaux albums sont parus depuis, consacrés l'un à Liszt et Dutilleux (chez NoMad Music), qui a obtenu le « Choc » de Classica, le 5 de Diapason et le Grand Prix Soliste instrumental de l'Académie Charles Cros, l'autre aux Saisons de Tchaïkovsky (chez Mirare), qui a reçu  le 5 de Diapason. Dernier album en date, un double CD paru à l’automne 2018 chez Mirare à l’occasion du centenaire Debussy, réalisation originale et ambitieuse présentant des aspects méconnus de l’univers du compositeur. Un nouveau disque est par ailleurs attendu chez Mirare au printemps 2019, dédié aux Sonates pour piano et violon de Mozart, avec Mi-Sa Yang. Artiste associé à la Fondation Singer-Polignac, Jonas Vitaud est depuis 2013 professeur-assistant dans la classe de Marie-Josèphe Jude au CNSMD de Paris.

Hélène Desaint alto

Nouvelle voix de l’alto français, Hélène Desaint vit la musique dans la rencontre et le partage. Inspirée par le dialogue avec interprètes et compositeurs, elle se trouve naturellement portée vers la musique de chambre et le répertoire contemporain - deux chemins qu’elle s’est frayés dès ses premières années de formation. Après des débuts à Paris et Gennevilliers, elle entre au CNSMD de Lyon, où elle prend part à de nombreux projets et collaborations autour de la musique d’aujourd’hui. La suite de son parcours - la Musikhochschule de Lübeck puis la Haute École de Genève, où elle obtient en 2011 un Master de Soliste - est fortement marquée par l’enseignement de Miguel Da Silva. La résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth de Belgique, qu’elle clôt par l’enregistrement d’un disque Schumann/Kurtág paru en 2018 chez Fuga Libera, lui offre aussi, toujours sous la houlette de son maître, de nouvelles et fructueuses rencontres musicales. Invitée des festivals de l’Orangerie de Sceaux, Saintes, Flagey, Savonlinna, La Roque d’Anthéron, Présence ou Musique à l’Empéri, elle se produit entre autres avec Augstin Dumay, Louis Lortie et Gary Hoffman. Membre depuis trois ans de l’Ensemble 2e2m, au sein duquel elle s’attache à défendre le répertoire moderne et contemporain, elle crée notamment, dans le cadre du festival Présence 2008, les Trois Strophes pour Patrice Lumumba de Bernard Cavanna pour alto solo et ensemble, qui lui sont dédiées et donnent lieu à un disque chez Aeon. Par ailleurs alto solo de l’Orchestre d’Auvergne depuis 2011-2012, elle s’est récemment produite en soliste avec Ars Nova à la Philharmonie de Paris et avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne. Jouant un Giuseppe Sgarbi de 1882 prêté par un mécène allemand, Hélène Desaint a été distinguée dans la Génération Spedidam 2015 et a bénéficié de la reconnaissance et du soutien de Mécénat Musical Société Générale (2009) et de l’Adami (2010).

 

En partenariat avec le CREA