Réserver
en ligne
Recherche
Retour à la liste des spectacles

Emmanuel Rossfelder

PROGRAMME

Sanz : Canarios
Weiss : Passacaille en ré majeur
Barrios : Valses opus 8, extraits (n°3 et 4)
Barrios : Julia Florida (Barcarolle)
Piazzolla : La Muerte del angel
Piazzolla : Le Printemps, extrait des Quatre Saisons de Buenos Aires
Granados : Andaluza, extrait des Danses espagnoles
Tarrega : Valse en ré, Valse en la
Tarrega : Gran Jota

« Son jeu puissant, au caractère affirmé, et sa parfaite maîtrise technique lui permettent d'aborder un répertoire virtuose qui met en valeur toutes les possibilités de la guitare. » Le Monde de la Musique

Débutant l’étude de la guitare dès l’âge de cinq ans, Emmanuel Rossfelder obtient à quatorze ans la Médaille d’or à l'unanimité avec les félicitations du jury au Conservatoire National d’Aix-en-Provence, dans la classe de Bertrand Thomas. Il devient ensuite le plus jeune guitariste jamais admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe d’Alexandre Lagoya auquel il voue une grande admiration et qui lui prodigue en retour un enseignement fondé sur une technique spécifique de la main droite, héritée d’Ida Presti. Récompensé en 1991 et 1992 de deux Premiers Prix à l’unanimité en guitare et musique de chambre, il obtient de nombreux succès dans les concours internationaux et se produit dès lors sur nombre de grandes scènes françaises - Opéra d’Avignon, Salle Gaveau à Paris, festivals d’Auvers-sur-Oise, de La Chaise-Dieu, de Sully-sur-Loire... - et étrangères, notamment aux États-Unis. Concertiste reconnu, il reçoit en 2004 une Victoire de la Musique classique dans la catégorie “Révélation Soliste instrumental de l’année”. Emmanuel Rossfelder a enregistré quatre disques en solo et un DVD, dont le dernier, consacré au Concerto d’Aranjuez et à la Fantaisie pour un Gentilhomme de Joaquin Rodrigo, avec l’Orchestre d’Auvergne dirigé par Van Beek a marqué ses vingt ans de carrière

 

En savoir plus sur Emmanuel Rossfelder

Emmanuel Rossfelder
Concert gratuit
Sam. 28 janvier 2017 12h30

Hall du Théâtre - Entrée libre