Réserver
en ligne
Recherche
Retour à la liste des spectacles

Le Tarot du Grand Tout

  • De Lamine Diagne

« Aujourd’hui tout va bien, j’habite le Théâtre, je raconte des histoires. Mais ça n’a pas toujours été ainsi, quand j’étais plus petit on m’a trouvé une maladie, je faisais de longs séjours à la Timone, c’est un grand hôpital de 17 étages. »

Le conteur Lamine Diagne s’est immergé dans les services de l’hôpital pour enfants de la Timone à Marseille. Il a dessiné les histoires qu’il partageait avec les enfants, des dessins qu’il laissait sur la table de nuit comme une porte pour pouvoir retourner au pays des songes.
Pour ce spectacle, le conteur se glisse dans la peau de Slim, un jeune musicien marseillais qui accompagne son neveu à l ‘hôpital suite à un accident de voiture. Il découvre dans ce grand bâtiment de 17 étages un labyrinthe de couloirs peuplé de figures mythologiques. C’est avec humour et tendresse que cet oncle un peu maladroit participe à la guérison de son neveu. Il lui rapporte chaque jour des histoires fantastiques qu’il a glané lors de ses excursions : le cheval du 8e étage, l’enfant-bulle, l’étage fantôme…
Ce spectacle nous fait entrer dans l’univers clos de l’hôpital. Tous ceux qui vivent et travaillent là-bas connaissent cette étrange sensation d’être sur un vaisseau, pas vraiment de ce monde mais plus vivants et peut-être plus conscients de l’urgence à vivre.

Ce spectacle sera diffusé en direct sur Radio DoumDoum

Conteur Lamine Diagne Vidéo et scénographie Eric Massua
Musique Wim Welker Avec le regard et l’aide à la dramaturgie de François Cervantès

Coproduction La Criée, l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille,
la Compagnie de L’Enelle

Dossier de presse

Conte et Musique
Une résidence de co-création avec les enfants de La Timone. Avec l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, la Compagnie de L’Enelle et La Criée Le conteur Lamine Diagne part à la rencontre des habitants de l’hôpital (patients, familles, personnels) afin de nourrir son spectacle Le Tarot du Grand Tout créé le 16 janvier 2016.
En Savoir +