Réserver
en ligne
Recherche
Retour à la liste des spectacles

Pourquoi Monsieur Seguin a-t-il emprisonné sa chèvre ?

  • D'après Alphonse Daudet
  • Ecriture et mise en scène Julie Villeneuve

Ce spectacle créé avec des adolescents de Marseille, nous invite à revisiter le célèbre conte d'Alphonse Daudet, les questions fondamentales qu'il soulève et comment elles font écho à notre époque.

Dans le cadre de la Biennale des écritures du réel #4
Théâtre, littérature, cinéma, expositions, conférences en différents lieux de la ville et de la région.

Partant de l’histoire de La Chèvre de Monsieur Seguin, Julie Villeneuve a proposé à des adolescents de réfléchir à deux notions au coeur de la société actuelle : la liberté et la sécurité.

Fortement inscrit dans l’imaginaire collectif, le récit d’Alphonse Daudet soulève des questions brûlantes pour les adolescents d’aujourd’hui qui rêvent de liberté, de départ, de découverte du monde mais aussi de paysages connus, de sécurité et de permanences. Un spectacle poétique qui exalte les aspirations et les peurs de la jeunesse, et trouble la perception que nous avons du rôle des bergers, des chèvres et des loups.

Coproduction La Criée, avec le Théâtre La Cité, espace de récits communs, Compagnie Le Facteur Indépendant.

Conception, orchestration de l’écriture et mise en scène Julie Villeneuve

Participation au texte et jeu Ahmadou Diallo, Charlotte Du Crest, Gaétan Sbordone, Tim Rousseau, Zoé De Barbarin et le texte d’ Alphonse Daudet

Assistante à la mise en scène Lætitia Langlet Regard extérieur, aide à la conception et à la dramaturgie Claude Veysset et Stéphanie Louit Création lumière Sarah Marcotte Création sonore Josef Amerveil Costumes - Accessoires - Scénographie Julia Didier Vidéo Florence Lloret et Claude Veysset

Co-production La Criée, Théâtre National de Marseille - Théâtre la Cité/Marseille dans le cadre de la Biennale des écritures du réel #4 – Compagnie le Facteur Indépendant.

Bord de scène
Ven. 23 mars 2018

Rencontre avec Julie Villeneuve, metteure en scène, et Hervé Castanet, psychanalyste et professeur des universités, à l'issue de la représentation.