Réserver
en ligne
Recherche
Retour à la liste des spectacles

Yvonne, princesse de Bourgogne

  • D'après l'œuvre de Witold Gombrowicz
  • Adaptation et mise en scène Edith Amsellem

Sur château-toboggan
Rendez-vous Parc de la Colline Puget (entrée haute par passerelle Vauvenargues)

La comédie grinçante de Gombrowicz, Yvonne, princesse de Bourgogne, trouve sous la direction surprenante et décalée d’Edith Amsellem une dimension particulièrement provocatrice et cruelle.

Yvonne, pauvre fille laide et stupide, s’apprête à monter sur le trône à la suite d’une fantasque rébellion du prince contre l’establishment et qui décide d'épouser la demoiselle. Cette parodie shakespearienne trouve ici de quoi exhaler toute sa saveur sarcastique puisque la cour de Bourgogne est déplacée dans cette arène cruelle qu’est la cour de récréation. Le texte y retrouve tout ce qu’il a d’enfantin voire de subtilement pervers, d’autant plus que chaque soir, une comédienne différente interprètera Yvonne sans connaître à l’avance les règles de ce jeu où elle est censée tenir le rôle titre. Une proposition qui fait donc la part belle au risque, questionne notre rapport à « celui qui n’en est pas » dans cette communauté que l’on appelle humaine.

D’après Witold Gombrowicz
Traduction Constantin Jelenski et Geneviève Serreau
Adaptation et mise en scène Edith Amsellem

Avec Marianne Houspie, Jean-Noël Lefèvre, Stéphan Pastor, Anne Naudon, Camille Régnier-Villard et Frédéric Schulz-Richard et une Yvonne différente à chaque représentation

Point de vue sur le Mucem
Sam. 14 avril 2018 10h00

Visite privée des collections - 2€ sur réservation
Avec Edith Amsellem, Laurène Fardeau, Laurence Janner, Lou Montézin
"J’ai imaginé pour Point de vue sur le MUCEM du samedi 14 avril à 10h, une forme performative en lien avec le spectacle. J'ai peur quand la nuit sombre. Les figures emblématiques et féminines du chaperon rouge sont invitées à suivre en famille, la visite guidée de l'exposition Roman Photo. la Grand-mère et nos deux chaperons réagiront aux œuvres et commentaires du commissaire d'exposition, en fonction de leur âge et de leur sensibilité. Leur territoire d'improvisation se concentrera sur la place de la femme dans la société.
Edith Amsellem