Réserver
en ligne
Recherche

ABONNEZ-VOUS EN LIGNE I DÉCOUVREZ LA SAISON 22-23

Fermer

Plateau nu, l’incandescence du verbe, 7 comédiens.
Titus aime Bérénice. Bérénice aime Titus. Mais Titus a choisi une autre destinée. Histoire connue.

Présentée dans son intégralité, Bérénice est précédée en guise de prologue d’un texte de Nicolas Kerszenbaum. Sous la forme d’un générique déclamé en alexandrin, le contexte et les personnages
seront introduits et conduieront progressivement le spectateur dans l’univers de la langue et de la rythmique de Racine.
Sans décor, les spectateurs font face aux comédiens pour entrer au plus près du désespoir de Bérénice, de ses illusions perdues, de Titus qui devra abandonner son amour d’enfance pour accomplir son devoir, d’Antiochus chevalier éconduit et confident impuissant. La maîtrise de l’alexandrin de Robin Renucci permet aux comédiens toute l’incandescence de la tragédie des sentiments qui se joue devant nous. Nous sommes face à trois jeunes gens qui vont grandir à travers leur amour de jeunesse, passer de l’enfance au monde adulte, du sentiment à la parole, des paroles à l’action.

Avec Bérénice, nous proposons un retour aux sources du théâtre : le verbe, les acteurs et le jeu..

Distribution

De Jean Racine
Mise en scène Robin Renucci

Avec Tariq Bettahar en alternance avec Geert von Herwijnen Arsace, Thomas Fitterer Paulin, Solenn Goix Bérénice, Julien Léonelli Antiochus, Sylvain Méallet Titus
Amélie Oranger Phénice Henri Payet Rutile

Scénographie et lumière Samuel Poncet,  costumes Jean-Bernard Scotto collaborateur de la dramaturgie Nicolas Kerszenbaum, assistant à la mise en scène Sylvain Méallet

Production Tréteaux de France – Centre dramatique national
Diffusion La Criée – Théâtre national de Marseille

Dans la presse

« Robin Renucci a imaginé un Bérénice itinérant sans décor pour un immense respect du texte. Le public qui découvre la pièce ou qui pense l’avoir déjà (trop) vue est enthousiasmé. »
Toute la culture - David Rofé-Sarfati

« La tragédie de Bérénice fait mouche, le pari est réussi. Témoins privilégiés de ces amours antiques, tous applaudissent à tout rompre, ravis d’avoir (re)découvert un classique si actuel. »
Transfuge - Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

« Dans un halo de lumière et de chaleur, la tragédie la plus intime de Racine se joue
pieds-nus sous la direction de Robin Renucci. La langue du poète prend ici toute sa puissance dans une déchirante simplicité. »
Artistik Zéro - Hélène Kuttner

Petite forme itinérante

Création le 9 juillet 2019

En tournée
> 23 juillet 2022, 18h - Château de Fougère-sur-Bièvre
> Printemps 2023 (en cours & sous réserve) au Théâtre du Chêne Noir, Avignon

Téléchargement

Dossier de présentation
Dossier de presse

Bérénice (2019) fait partie de la tétralogie Dans le simple appareil, composée de 4 pièces emblématiques de Racine, avec Britannicus (2020), Andromaque  (2021) et Phèdre (création 2022)