Réserver
en ligne
Recherche

Réservez vos billets à l'unité | Abonnez-vous ! | Découvrez la programmation 21-22

Fermer
"La Fuite ! Comédie fantastique en 8 songes" de Mikhaïl Boulgakov

Boulgakov, maître du comique et du fantastique, écrit dès 1928, pour le théâtre d’Art de Moscou, une comédie mystique, profonde, drôle, hallucinée. 
Très proche du Maître et MargueriteLa Fuite !, pièce alerte au style brillant et insolent, ne sera jamais jouée du vivant de son auteur, victime visionnaire de la censure et de l’arbitraire staliniens.

En huit songes fantastiques, entre cauchemars et illuminations, Boulgakov transfigure le chaos d’une déroute. Dans cette situation d’urgence folle d’un monde ancien qui s’effondre se fait entendre une galerie de personnages étonnants : civils pourchassés, état-major vaincu, des êtres jetés hors de leur monde, déclassés, réprouvés, portés par une fièvre de vivre dans le pur style du théâtre satirique russe.
S’enchaînent ainsi désir de revanche, désir de retour, folie du jeu, morphine et typhus, trahisons, espions drolatiques, amours déchirées, fatalisme malicieux dans une course irrésistible ! La Fuite est un vaudeville frénétique sur l’exil et la défaite, sur les existences prises dans la folie de la révolution russe. Fil rouge du jeu et du destin. La débâcle et le chaos y sont magnifiés par la drôlerie et l’excentricité de personnages de haut-vol, Sérafima, Goloubkov, Tcharnota, Khloudov, Korzoukhine et la belle Liouska… De la grande littérature russe et une épopée de l’exil pleine de chants et de bruits, depuis la Crimée, Sébastopol, Constantinople et Paris.
En montant La Fuite ! Macha Makeïeff retrace son histoire familiale, sa rêverie d’enfance chez les Russes blancs et l’Histoire d’un exil qui résonne encore.

Le spectacle a été créé en octobre 2017, à La Criée Théâtre national de Marseille, cent ans après la Révolution d’Octobre.

Réalisation radiophonique du spectacle, Baptiste Guiton

Réaliser une œuvre théâtrale pour la radio, c’est traduire les intentions de représentation en son. Dès lors il s’agit moins d’une captation que d’une réelle adaptation. La version radiophonique de La Fuite ! a fait l’objet d’un nouveau processus de création. 
À commencer par le texte, sculpté par Macha Makeïeff, dont le sens, l’intelligibilité et la structure dramatique ont été réorganisés, permettant à l’auditeur de se projeter en 1920 dans la rêverie fantastique et existentielle inhérente à l’écriture de Mikhaïl Boulgakov. 
Les huit songes de la pièce, ordonnés en séquences dramatiques, accompagnent l’exil des « russes blancs » (la Crimée, Sébastopol, Constantinople, puis Paris). Dès lors, nous avons cherché un équilibre entre la réalité de ces différentes acoustiques et la création sonore de Sébastien Trouvé, elle aussi recomposée pour cette création radiophonique.
La proposition dramatique de Macha Makeïeff est organique, constamment en mouvement, c’est pourquoi nous nous sommes attachés à faire entendre les corps des acteurs, la relation qu’entretiennent ces organismes entre eux, les différents accessoires avec lesquels ils interagissent, les volumes et la qualité des espaces dans lesquels les rôles sont contraints de vivre. En variant les dispositifs de prise de son avec l’équipe technique de Radio France, nous avons voulu sertir cet éprouvant voyage, et donner à entendre l’épreuve des corps qui fuient et/ou disparaissent.  
Cette adaptation est le fruit d’une collaboration artistique entre deux équipes, celle du spectacle et celle de France Culture. Elle donne à entendre une œuvre visionnaire, dont l’hétéroclisme des registres de jeu révèle une écriture insolente, tragi-comique, et toujours d’actualité. 
Baptiste Guiton, réalisateur

Mikhaïl Boulgakov

Médecin de l'armée blanche pendant la Guerre civile, Mikhaïl Boulgakov (1891-1940) fut condamné à écrire pour son tiroir. Isolé, muselé, invectivé (traité de « bourgeois » pour avoir pris la défense de Pouchkine...), il travailla à se construire posthume. Les conditions étaient réunies pour que naisse un mythe : peu à peu (vingt-six ans après sa mort dans le cas du Maître et Marguerite !) sortirent de l'ombre des ouvrages – récits, romans, théâtre – dont la somme constitue un acte de foi dans les plus hautes valeurs humaines. Son œuvre est un chant né du silence. 
Editions Gallimard   

+++
Kochmar, Kochmar, Kochmar ! ou Les bas fonds selon Monsieur Boulgakov

En écho au spectacle La Fuite !, la création sonore Kochmar, Kochmar, Kochmar ! dessine en 3 épisodes la relation complexe entre Staline et Boulgakov.

Lecture par Macha Makeïeff. Texte Hervé Castanet, psychanalyste et professeur des universités, rédacteur en chef de la revue CRI CRI (Ecrits Criée), en écho au spectacle La Fuite !, comédie en huit songes de Mikhaïl Boulgakov, mise en scène par Macha Makeïeff en 2017.
Réalisation sonore et composition musicale Sébastien Trouvé.

► Kochmar, Kochmar, Kochmar ! Episode (1/3) : Le chaos d’une déroute

 ► Kochmar, Kochmar, Kochmar ! Episode (2/3) : Au sujet des lettres de Bougakov à Staline

 ► Kochmar, Kochmar, Kochmar ! Episode (3/3) : Une psychologie de détenu

Dimanche 14 février 2021 à 20h sur France Culture
(Fictions / Théâtre & Cie)

 ► Écouter / Réécouter en cliquant ici

France Culture

À partir de la traduction de Jean-Louis Chavarot publiée aux éditions Gallimard

Création sonore Sébastien Trouvé
Accordéon Maxime Perrin
Réalisation Baptiste Guiton

Distribution

Pascal Rénéric  GOLOUBKOV jeune universitaire de Saint-Pétersbourg
Vanessa Fonte  SERAFIMA jeune femme de la bonne société de Saint-Pétersbourg
Vincent Winterhalter  TCHARNOTA Général cosaque de l’Armée Blanche 
Karyll Elgrichi  LIOUSKA Combattante sur le front, WRANGEL Chef du haut commandement de l’armée blanche
Hervé Lassïnce  TIKHI Chef du contre-espionnage, AFRICANUS Evêque et aumônier de l’Armée russe, LE GREC Marchand à Constantinople, ANTOINE valet de chambre de Korzoukhine 
Geoffroy Rondeau  KHLOUDOV Général commandant le front, PAÏSSIOS l’Hégoumène
Caroline Espargilière  GOLOVAN Aide de camp de Khloudov 
Alain Fromager  KORZOUKHINE Vice-ministre du commerce, BAÏEV Commandant Rouge
Pierre Hancisse  ARTHUR ARTHUROVITCH Roi des cafards, SKOUNSKI Agent du contre-espionnage, NIKOLAÏEVNA femme du chef de gare
Sylvain Levitte  KRAPILINE planton, LE CHEF DE GARE
Samuel Glaumé  BRIZARD Commandant d’un régiment de hussards de l’Armée Blanche, GOURINE Agent du contre-espionnage 

et les voix de Macha Makeïeff et Jérôme Deschamps  

Equipe France Culture

Prise de son, montage, mixage Julien Doumenc, Mathieu Touren
Assistante à la réalisation  Justine Dibling
Conseiller littéraire  Guillaume Poi

Production

Blandine Masson, Conseillère de programmes pour les fictions
Stephane Spada, administrateur des Fictions
Chloé de Palluel–Mauduy, chargée de la production de fiction
Caroline Ouazana, conseillère littéraire et chargée de la coordination du programme de captations

Enregistré au 7bis, lieu de création de la Compagnie Deschamps et Makeïeff, à Paris en octobre 2020