Réserver
en ligne
Recherche

Informations spectacles annulés, reportés En savoir +

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Histoires de La Peste

  • Lectures avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff
  • accompagnés de Maxime Perrin à l’accordéon
Découvrez les Histoires de la Peste, les premiers Feuilletons Sonores enregistrés dans le Studio Son de La Criée !

Embarquez, autour d’une création sonore, au travers de lectures d’extraits de deux grands textes, La Peste écarlate de Jack London et Le Théâtre et la Peste d’Antonin Artaud, suivis d'une conversation autour d'étonnantes chroniques issues du Journal de l’épidémie de Peste retraçant la traversée de la grande épidémie de 1720 et provenant des archives de la Ville de Marseille. Des approches singulières qui résonnent aujourd’hui...

Imaginées par Macha Makeïeff, ces Histoires de La Peste — initialement conçues pour une soirée de lecture annulée suite à la mise en place du confinement — ont été enregistrées le 31 octobre 2020 à La Criée, à l’occasion du tricentenaire de La Peste organisé par la Ville de Marseille, en partenariat avec le Musée des Beaux Arts et le Musée d’Histoire de Marseille.

► Histoires de La Peste (Episode 1/2) : Jack London La Peste écarlate (The Scarlet Plague) — Diffusion à partir du 3 février à 18h 

2073 sur la baie de San Francisco, ce formidable récit d’anticipation post-apocalyptique nous plonge dans les dédales de la mémoire d’un homme, errant dans un monde revenu à l’état sauvage.

Lecture par Pascal Rénéric d’extraits de La Peste écarlate publié en 1912, chez Macmillan, NYC, États-Unis. Réalisation sonore Sébastien Trouvé Compositions musicales Maxime Perrin et Sébastien Trouvé

Histoires de La Peste (Episode 2/2) : Antonin Artaud Le Théâtre et la Peste et Journal de l’épidémie de Peste Diffusion à partir du mercredi 10 février à 18h !

Dans les années trente, Antonin Artaud rédige des textes théoriques sur le théâtre dont Le Théâtre et la Peste paru dans la NRF en 1934, texte d’ouverture du Théâtre et son double publié en 1938. Pour celui dont l’œuvre entier navigue entre surréalisme et folie, la peste est le signe d’un désordre plus vaste que l’enchevêtrement des corps putréfiés.

Comme le théâtre déborde la scène, la peste dépasse le microbe. La peste, comme le théâtre, est le temps de la démesure ; des forces et des possibilités se libèrent, qui nous arrachent collectivement à l’inertie et font tomber les masques.
Puissante, visionnaire, la prose d’Artaud vient interroger en creux le devenir de nos sociétés moribondes ; notre devenir.

Cette lecture par Geoffroy Rondeau d’extraits de la conférence à La Sorbonne du 6 avril 1933 est suivie d’une conversation autour des chroniques issues du Journal de l’épidémie de peste à Marseille en 1720 avec Pascal Rénéric, Geoffroy Rondeau et Macha Makeïeff. Réalisation sonore Sébastien Trouvé. Compositions musicales Maxime Perrin et Sébastien Trouvé.

---

La peste de 1720 est la dernière grande épidémie de ce type en France. Elle se déclare à Marseille avec l’arrivée du Grand Saint-Antoine le 25 mai 1720 (navire marseillais qui revient des Échelles du Levant). Le fléau s’étend au terroir puis gagne la Provence. À Marseille, environ la moitié de la population est décimée. Trois cents ans après, il apparaît incontournable de revenir sur ce tragique événement qui marque encore la mémoire collective.

À l’heure où notre planète est traversée par une épidémie mondiale, certes moins tueuse et mieux maîtrisée, cette commémoration prend évidemment une dimension inattendue qui toutefois doit nous prémunir de tout anachronisme malvenu. La peste de 1720 s'est prolongée par vagues successives jusqu'en 1722, date à laquelle elle a été définitivement enrayée

Retrouvez les dates clés de la Grande Peste de 1720 à travers le regard de contemporains au sein des Chroniques de la Peste mis en ligne sur le site du musée d'histoire de Marseille, partenaire de l'événement.