Réserver
en ligne
Recherche

Découvrez la présentation de saison 20/21 en vidéo !

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Le visible dans le lisible

  • animé par Matthieu Garrigou-Lagrange

Rencontre autour de Lewis Carroll animée par Matthieu Garrigou-Lagrange avec la participation de Camilla Barnes, Lawrence Gasquet et Macha Makeïeff.

Entrée libre, réservation conseillée au 04 91 54 70 54

Qui est Lewis Carroll ? Qui est Alice ?
Cette rencontre est l’occasion de plonger dans l’univers de ce célèbre auteur britannique avec lequel nous avons, tous ou presque, une relation intime qui nous touche, chacun, d’une manière différente.
Nous tenterons de comprendre la manière dont Macha Makeïeff a, de façon très personnelle, saisi l’essence mystérieuse de Lewis Carroll, et l’a traduite sur le plateau.
Il s’agira aussi de nous approcher de ce nonsense, cet absurde qui est au cœur de l’écriture de Carroll, notamment dans le Jabberwocky que nous lira, en anglais, Camilla Barnes. Elle nous parlera également du rapport à la langue anglaise de l’écrivain, et dira ce que cela a signifié pour elle de grandir à Oxford, étrange et fascinante ville universitaire dont Lewis Carroll est un produit.
Avec Lawrence Gasquet, nous partirons à la découverte du Lewis Carroll créateur d’images, qui achète son premier appareil photo en 1856 à Londres, devient un photographe réputé, et prendra Alice Liddlle et ses sœurs comme modèles.
C’est d’ailleurs aussi pour les petites Liddlle que Lewis Carroll a imaginé des histoires fantastiques, au cours de leurs balades en canot. Les Aventures d’Alice au pays des Merveilles proviennent de ces petits contes dont Alice était friande.
Nous verrons enfin comment, au fur et à mesure des décennies, on a lu et relu l’œuvre de Lewis Carroll, chaque fois d’une manière différente, preuve de son étonnante atemporalité. La rencontre sera ponctuée par des lectures de quelques courts textes, choisis par nos invitées.
Matthieu Garrigou-Lagrange

 

Matthieu Garrigou-Lagrange est producteur de La Compagnie des œuvres sur France Culture, émission qui traite qui traite des grands créateurs des arts, de l’architecture, et de la littérature mondiale. Il a un temps produit les émissions Modes de vies, mode d’emploi et Une vie, une œuvre, sur France Culture. Il est également l’auteur de Grandes traversées d'été et de diverses séries documentaires comme François Mauriac, vous comprenez en 2006 ; Françoise Sagan, plus grave que prévu en 2010 ; Picasso, l’œil du Minotaure en 2012 ; L’été 1913 en 2013 et L’invention du climat en 2015. Matthieu Garrigou-Lagrange a publié Ensuite, avenue d’Auteuil et dirigé l’ouvrage collectif Destins inoubliables aux éditions Albin Michel. 

Née en 1969 d’un père Professeur de philosophie antique à l’Université d’Oxford, Camilla Barnes mène des études à l’Ecole des Beaux-Arts d’Oxford et de Londres. En 1992, elle quitte l’Angleterre pour la France, où elle découvre le théâtre. Elle travaille alors dans la production et l’administration de tournée, la mise en scène, la création de costumes et de décors, la traduction, l’adaptation et le sous-titrage. Pour Lewis versus Alice, Camilla Barnes a accompagné les répétitions du spectacle en tant que conseillère en langue anglaise.
 
Lawrence Gasquet est Professeur à l'université Jean Moulin – Lyon III. Elle est spécialiste de l'œuvre de Lewis Carroll, et travaille depuis de nombreuses années sur la théorie de l'art développée par John Ruskin, et sur les relations transesthétiques en général.
Elle s'intéresse à l'histoire de la photographie, et tout particulièrement aux bouleversements épistémologiques que l'invention de la photographie a entraîné en France et en Angleterre au 19ème siècle. Elle étudie les affinités de ce médium avec l'art et la science. Sa recherche explore les relations intersémiotiques entre le texte et l'image, et interroge les diverses stratégies qui interviennent dans l'acte de représenter le réel. Elle est l'auteur de Lewis Carroll et la persistance de l'image (Presses universitaires de Bordeaux, 2009). Elle a co-dirigé Lewis Carroll et les mythologies de l'enfance (Presses Universitaires de Rennes, 2005), L'Art de plaire (Gérard Monfort, 2006), L'Eblouissement de la Peinture, Ruskin sur Turner (Presses Universitaires de Pau, 2006).
 
Auteure, plasticienne, et directrice de La Criée, Centre dramatique national de Marseille, Macha Makeïeff explore la jouissance rétinienne autant que celle des mots et des corps. Au théâtre, à l'opéra et dans les musées, elle signe décors, costumes et mises en scène. Lewis Carroll était l'auteur idéal pour s'aventurer dans le plaisir des contresens de la langue et dans l'exploration du rêve et du surnaturel. En écho à la création de Lewis versus Alice au Festival d'Avignon en juillet dernier, Macha Makeïeff a publié Zone Céleste aux éditions Actes Sud et a présenté Trouble Fête, Collections curieuses et Choses inquiètes, une exposition à découvrir jusqu’au 14 décembre à la Maison Jean Vilar.

+++
Pour les enfants pendant la rencontre :
Atelier de gifs animés autour d’Alice (6 – 10 ans)

Atelier mené par Loïse Bulot 
Les enfants dessineront un personnage d’Alice au Pays des Merveilles en s’inspirant de différentes versions illustrées puis ils le feront bouger et le photographieront image par image, pour créer des petites cartes postales animées.
Hall – 14h – durée 2h – Gratuit sur réservation au 04 91 54 70 54

Plasticienne et compositrice, Loïse Bulot développe un univers onirique à travers le dessin, la composition, le spectacle et la performance. Ses œuvres explorent les mondes fantastiques, microscopiques et vivants mais aussi les correspondances entre le visuel et le sonore. Depuis 2015, elle développe avec Nicolò Terrasi (musicien, compositeur) des spectacles tout public faisant interagir arts visuels et musiques de création, dont Wonderland, un spectacle librement inspiré d’Alice au pays des merveilles et De l’autre côté du miroir de Lewis Caroll, créé en novembre 2018 à La Criée dans le cadre du Festival En Ribambelle.