Réserver
en ligne
Recherche

RÉSERVEZ VOS BILLETS EN LIGNE PLACES À 1€ POUR LES ÉTUDIANT.E.S !

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Paix et guerres entre les religions ?

  • Conception Thierry Fabre
  • Organisation, production et programme artistique Des livres comme des idées

1ere table ronde animée par Jean-Christophe Ploquin, journaliste à La Croix.

Avec Frédéric Abécassis, historien, spécialiste du Moyen-Orient et des mondes musulmans, École nationale supérieure de Lyon. Jean-Pierre Dedieu, historien, directeur de recherche émérite, École nationale supérieure de Lyon. Emmanuelle Tixier du Mesnil, professeure d’histoire médiévale, université Paris Nanterre. Abbès Zouache, historien, directeur des études de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (Ifao).

Le monde méditerranéen a cette singularité d’être habité par les trois monothéismes – juif, chrétien et musulman – sans oublier tout l’héritage antique et païen, des mondes grec et romain, qui n’ont cessé de circuler, d’une rive à l’autre.

C’est autour des grandes verticalités religieuses, des trois monothéismes notamment, dans leur diversité intérieure et leur combativité extérieure, dans leurs rivalités mimétiques sur le temps long de l’histoire, dans leurs formes de confrontations comme leurs moments singuliers de rencontres et de partages, que s’organisent la discussion et le débat dans cette première table ronde.

Qu’en est-il d’al-Andalus, au-delà du mythe ? Là où juifs, chrétiens et musulmans ont, bon an mal an, vécu ensemble durant plusieurs siècles. Confrontations ou/et convivencia ? Statut de soumis, de dhimmi, selon un ordre hiérarchique imposé par l’Islam dominant, ou de protégés, en un temps où la notion de citoyen n’existait pas ? Quelle place pour le monde juif dans le contexte changeant d’al-Andalus, et au-delà dans le monde de l’Islam ? Quelle est la portée de la Reconquista ? Quelle place donner aux lois sur la « limpieza del sangre », la pureté du sang, et aux tribunaux de la Sainte Inquisition ? L’expulsion des juifs puis des morisques d’Espagne est-elle l’expression d’une guerre entre les religions ?

Et par-delà al-Andalus, à travers l’ensemble du monde méditerranéen, quelles significations donner à la notion de guerre sainte ? Peut-on comparer croisades et djihads ? Entre conquêtes et reconquêtes, existe-t-il des territoires possibles de paix entre les religions ? Quelle place pour la diversité religieuse au sein d’une même communauté politique, d’hier à demain ?

Aller sur le site des Rencontres d'Averroès