Réserver
en ligne
Recherche

ABONNEZ-VOUS EN LIGNE I DÉCOUVREZ LA SAISON 22-23

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Sad Sam Matthäus

  • Direction, chorégraphie, costume & performance Matija Ferlin

Revisitant Bach, le chorégraphe Matija Ferlin invente avec Sad Sam Matthäus un dialogue entre profane et religieux, souffrance et salut dans un geste artistique où tout dit le miracle de l’incarnation.

Ce pourrait être un héros fictif, une sorte d’américain mélancolique ; mais Sad Sam Matthäus, est en croate la traduction de « maintenant, je suis Matthieu ».

Ainsi, Matija Ferlin, brillant chorégraphe, se confronte en solo à La passion selon Saint Matthieu, sublime oratorio de Jean-Sébastien Bach, dans un dialogue dansant, hautement physique, un don de soi dans la durée, une expérience intime entre narration et performance. Plus que jamais le mot Passion résonne à la fois de souffrance, de grâce, de désir...

En coréalisation avec Actoral, Festival international des Arts et des Écritures contemporaines

Dramaturgie Goran Ferčec Texte Goran Ferčec, Matija Ferlin
Avec la musique de Johann Sebastian Bach Matthäus-Passion enregistrement réalisé par Philippe Herreweghe / Collegium Vocale Gent avec l'aimable autorisation de Harmonia Mundi / [PIAS] Scénographie Mauricio Ferlin Conception sonore Luka Prinčič Conception lumière et direction technique Saša Fistrić Assistanat à mise en scène Rajna Racz Direction de la production Maja Delak Assistanat à la production Sabrina Železnik Production exécutive Silvija Stipanov Matériel visuel Tina Ivezić, Christophe Chemin, Ana Buljan Photographie Jelena Janković Traductions Danijela Bilić Rojnić, Ana Uglešić, Katja Kosi, Maša Dabić Traductions du livret de la Passion selon Saint Matthieu de Bach avec l'aimable autorisation de Harmonia Mundi

PRODUCTION Emanat, Matija Ferlin COPRODUCTION Wiener Festwochen, CND Centre National de la Danse (Pantin), Istarsko narodno kazalište – Gradsko kazalište Pula PARTENAIRES  Mediteranski plesni centar Svetvinčenat , Bunker / Stara mestna Elektrarna – Elektro Ljubljana AVEC LE SOUTIEN DE Zagrebačko kazalište mladih AVEC LE SOUTIEN FINANCIER DE Ministrstvo za kulturo RS, Mestna občina Ljubljana, Grad Pula, Grad Zagreb