Réserver
en ligne
Recherche

ABONNEZ-VOUS EN LIGNE I DÉCOUVREZ LA SAISON 22-23

Fermer
Retour à la liste des spectacles

Tartuffe Théorème

  • De Molière (1622-1673)
  • Mise en scène Macha Makeïeff

Mais qui est donc Tartuffe ? Qu’est-ce que l’emprise, la prédation, le consentement ?
Macha Makeïeff donne un nouveau destin aux personnages et enjeux de la pièce de Molière dans une mise en scène du désir et de l’imposture. Les personnages féminins y sont étonnants de force vitale.

Grande comédie qui dénonce l’hypocrite et l’imposteur, Le Tartuffe de Molière (1669) continue de troubler par la modernité insolente de son propos. Ou comment une famille de la grande bourgeoisie se divise dans son hôtel particulier autour d’un étrange et charismatique Envoyé, le condamne, le fantasme, l’adore, l’approche… Alors que Madame Pernelle et son fils Orgon célèbrent ce monstre de vertus, épouse, fils, fille, amant, amie et libertins dénoncent un étonnant prédateur. Parviendront-ils à le confondre, ou cèderont-ils à son charme vénéneux ?

En jouant de la part trouble de chaque personnage et des enjeux du pouvoir, Macha Makeïeff nous plonge dans un roman noir où le suspense ne cesse de croître.

Entre fantaisie et satire sociale, dans un décor éloquent, cette pièce hautement politique révèle ici une ambivalence terriblement contemporaine.

Et chacun, dans l'attente, dans le souvenir,
comme apôtre d'un Christ non crucifié
mais perdu, a son destin. C'est un théorème
et chaque destin est son corollaire.
Pier Paolo Pasolini

Production La Criée - Théâtre National de Marseille Coproduction Théâtre National Populaire Villeurbanne DIFFUSION Cie Mademoiselle En partenariat avec le Pavillon Bosio – Ecole Supérieure d’arts plastiques de Monaco

Avec
Xavier Gallais, Arthur Igual, Vincent Winterhalter (en alternance), Jeanne-Marie Lévy, Hélène Bressian, Loïc Mobihan, Mariane, fille d’Orgon, Edouard Eftimakis, Irina Solano, Luis Fernando Pérez, Rubén Yessaya (en alternance), Pascal Ternisien Et la voix de Pascal Rénéric — distribution en cours

Mise en scène, décor, costumes Macha Makeïeff Lumières Jean Bellorini Son Sébastien Trouvé Musique Luis Fernando Pérez Danse Guillaume Siard Coiffure et maquillage Cécile Kretschmar Régie générale André Neri Assistants mise en scène Gaëlle Hermant, Sylvain Levitte Assistant dramaturgie Simon Legré Assistante scénographie Clémence Bezat Assistante costumes Laura Garnier Assistant lumières Olivier Tisseyre Assistant son Jérémie Tison Diction Valérie Bezançon Graphiste Clément Vial Régisseuse plateau Solène Ferréol Cheffe machiniste Kayla Krog Régisseur son Jérémie Tison Régisseur lumières Olivier Tisseyre Régisseuse costumes Nadia Brouzet Perruques, maquillage Hermia Hamzaoui Confection d’accessoires Soux, Marine Martin-Ehlinger Fabrication décor Ateliers du Théâtre National Populaire Stagiaires Pavillon Bosio – Ecole Supérieure d’arts plastiques de Monaco Sisi Liu, Morgane Mouysset Stagiaire plateau Chloé Théodose Stagiaire costumes Mila Dastugue

 

▸ Site de Macha Makeïeff 

Macha Makeïeff met en scène Tartuffe en transposant l’intrigue au cœur d’une famille des années 1950. Une réflexion aiguë sur la thématique de l’emprise nourrie par Théorème de Pasolini.
Agnès Santi, La Terrasse 

Montée en nos temps agnostiques, la comédie prend une autre dimension. C'est l'emprise sur les êtres que désire y traquer Macha Makeïeff.
Fabienne Pascaud, Télérama

Macha Makeïeff a choisi Tartuffe "comme une évidence". Une évidence à laquelle, avec malice, esprit joueur, sens du plateau et envie de nous interpeller, elle apporte une grande fraîcheur de regard.
Olga Bibiloni, La Provence 

Glaçant, ce Tartuffe splendide, dans sa plastique comme dans son propos, a tout du spectacle total.
Suzanne Canessa, Zibeline

La lecture et la vision offertes par Macha Makeïeff, directrice du Théâtre national de Marseille, La Criée, puisent dans nos maux contemporains – la prédation sexuelle, le fanatisme, le consumérisme – et rendent, au final, à Molière le plus beau des hommages : faire triompher le théâtre et sa visée émancipatrice.
Françoise Verna, La Marseillaise

Xavier Gallais porte le rôle de Tartuffe à un degré d’incandescence absolu 
Jean-Rémi Barland, Destimed

Le risque pris était immense, l’audace vertigineuse cependant que nécessaire. Nous avons découvert un Tartuffe splendide, patrimonial et pour l’avenir, un Tartuffe contemporain fort d’une nouvelle vérité.
David Rofé-Sarfati, Toute La Culture

Veillée
Dim. 11 décembre 2022 16h00

Ateliers pour les enfants de 5 à 11 ans pendant que les parents assistent à la représentation. 2€ sur réservation